Politique du CCPA sur : les besoins sociaux et comportementaux des animaux d’expérimentation

Télécharger la version PDF

Le bien-être, en ce qui concerne les animaux, comporte deux composantes: une physique et l'autre comportementale. Le bien-être physique se manifeste par un état de santé excellent alors que le bien-être comportemental est celui que l’on considère normal pour une espèce et une souche animales données qui ne présentent aucun comportement anormal. On considère le bien-être comportemental comme étant le reflet du bien-être psychologique de sorte que ces deux aspects du bien-être deviennent des synonymes lorsqu'on les utilise dans notre langage courant.

En ce qui concerne le bien-être, tout animal a besoin d'un environnement social dans lequel il peut jouir d'un minimum de contacts sociaux et de relations sociales actives. Le comportement social permet à l'animal de s'adapter aux conditions de l'isolement. La mise en cage des animaux, que ce soit un animal par cage, par paires ou en groupes, devrait être faite de telle sorte que l'on fournisse un milieu stimulant approprié pour chaque espèce animale.

De plus, il est important de savoir qu'il existe habituellement des affinités naturelles entre les animaux d'une même espèce et entre certaines espèces animales. L'isolement permanent, comme mesure d'hébergement, ne devrait pas être normalement utilisé. Cependant, dans des circonstances exceptionnelles et avec une justification scientifique et biologique claire, certains animaux peuvent se sentir mieux si on les isole. Chez certaines espèces animales, des interactions positives avec les humains sont importantes, en particulier dans des conditions d'isolement social. Il y a des personnes qui semblent être plus facilement acceptées par les animaux que d'autres personnes; on devrait tenir compte de cet état de fait et le favoriser au maximum.

Le 19 février 1990